L’inutile début de polémique sur l’INB.

 

Depuis le début du mois de novembre, les élus du groupe « Concarneau, Nouvelle Energie » n’ont eu de cesse de rappeler lors des divers conseils municipaux la situation de l’Institut Nautique de Bretagne qui depuis plusieurs mois rappelle qu’il est à la recherche d’une solution pour pallier le manque de place dans ses locaux actuels. Profondément attachés au maintien de l’INB sur Concarneau, il nous est apparu indispensable que puissent se réunir tous les acteurs et potentiels décideurs pour trouver une solution satisfaisante et ce, d’autant plus que d’autres collectivités manifestaient leur intérêt évident pour attirer dans leurs murs un centre de formation à la forte réputation, accueillant environ 300 stagiaires par an, nouant des relations avec nombre d’entreprises du nautisme sur le territoire national.

Il était donc de notre devoir, entant qu’élus responsables, d’attirer l’attention de l’équipe municipale sur l’urgence du dossier. C’est finalement le 17 janvier, qu’à l’initiative du Conseil départemental, une réunion de travail avec la Ville, la Région Bretagne, la Chambre de Commerce et d’Industrie et l’INB a pu enfin avoir lieu, ce dont nous nous réjouissons.

A l’occasion du dernier conseil municipal, Xavier Calvarin, premier adjoint, s’est cru autorisé de déclencher une vaine polémique sur les prétendus regrets de l’INB d’avoir vu notre groupe « faire de l’agitation politicienne » autour de ce dossier. Outre que nous mettons au défi Monsieur Calvarin d’apporter le moindre début de preuve de ce qu’il avance, nous espérons avant tout que le processus enclenché permettra de trouver rapidement une solution pour l’INB. Loin des polémiques malsaines…